Salon Culture et Jeux Mathématiques : la ‘Flamme Mathématique’ attire les foules

Du 23 au 26 mai 2024 a eu lieu, le 25e Salon Culture et Jeux Mathématiques, sur la célèbre Place Saint-Sulpice, Paris VI, mais également en ligne sur le site salon-maths.fr

Plus de 3000 élèves (tout niveau confondu) accompagné·e·s de leurs enseignant·e·s et près de 5000 visiteurs simples ont fait le déplacement pour cette édition placée sous le thème de la « Flamme Mathématique », clin d’oeil aux jeux olympiques que la capitale accueillera cet été. Cette année, le Salon a accueilli une soixantaine d’exposant·e·s venu·e·s de partout en France, mais également de Belgique, du Sénégal et du Québec ! Ravi·e·s de pouvoir partager leur passion, ils proposaient aux visiteurs et aux visiteuses de tout âge de participer à des activités et jeux ludiques, des expériences mathématiques originales, de construire des structures géantes et étonnantes ou bien de rencontrer des professionnel·le·s du monde scientifique. 

Au programme également de ces quatre jours de fête, une vingtaine de conférences et spectacles pour tous étaient proposés sur place, mais également en direct depuis le site du salon. Certaines de ces conférences sont à présent disponible en replay sur YouTube

Pour cette 25e édition anniversaire, le Salon a pu compter sur le soutien d’une marraine d’exception, Aurélie Jean, scientifique, et entrepreneuse française spécialisée dans les algorithmes et la modélisation computationnelle. Pour l’occasion, elle a donné rendez-vous au public le vendredi 24 mai dès 9h00 pour une session de questions/réponses sur l’espace conférences avant de proposer une séance de dédicaces de ses derniers livres !

Vous pensez que le salon est une manifestation importante qui doit se poursuivre ? Soutenez nous en faisant un don : https://www.helloasso.com/associations/animath/formulaires/8

“Les idéaux d’Emmy Noether“, un conférence “Un texte, un mathématicien”, de Xavier Caruso

Pour cette avant-dernière conférence du cycle “Un Texte, Un Mathématicien”, la BnF accueillait Xavier Caruso directeur de recherche au CNRS, à l’université de Bordeaux, le mercredi 20 mars 2024. Ce troisième exposé dédié à l’oeuvre de l’illustre mathématicienne Emmy Noether, a permis à plusieurs centaines spectateurs d’en savoir plus sur ses travaux sur le formalisme algébrique et notamment sur ses outils qui ont permis de comprendre en profondeur et de résoudre les principaux défis mathématiques de son époque. Parmi ces spectateurs, plus de 170 élèves de 8 lycées franciliens ont fait le déplacement avec leurs enseignant·es. Des élèves du lycée Français d’Olso ont également pu participer à la conférence à distance.

Pour cette conférence, près d’une centaine de lycéennes et lycéens inscrit·es ont eu l’occasion de découvrir la BnF, au cours d’une visite guidée accompagnée de leur enseignant.e.s et de médiateurs scientifiques.

Le cycle de conférence se termine bientôt mais vous pourrez retrouver Virginie Bonnaillie-Noël, directrice de recherche au CNRS le Mercredi 3 Avril 2024 pour un dernier exposé intitulé “Peut-on entendre la forme d’un tambour ?”

Pour pouvoir s’inscrire personnellement et assister aux conférences, rendez-vous sur le site de la SMF. Pour les enseignants et enseignantes les inscriptions de votre classe se déroulent sur notre site ou juste ICI.

Au cœur de la géométrie des surfaces de Maryam Mirzakhani : Retour sur la conférence “Un texte, Une mathématicienne” d’Elise Goujard

Pour cette deuxième conférence du cycle “Un Texte, Un Mathématicien”, la BnF accueillait une mathématicienne et maîtresse de conférence à l’Université de Bordeaux, Elise Goujard, le mercredi 7 février. Ce deuxième exposé dédié à la mathématicienne et médaillée Fields Maryam Mirzakhani, a permis à 310 spectateurs d’en savoir plus sur ses travaux et notamment sur sa thèse où elle s’intéresse aux surfaces dites hyperboliques et leurs courbes qu’on appelle géodésique . Parmi ces spectateurs, plus de 200 élèves de 9 lycées franciliens ont fait le déplacement avec leurs enseignant·es. Des élèves du lycée Jean-Hyppolite de Jonzac ont également pu participer à la conférence à distance.

Pour cette seconde conférence, toutes les lycéennes et tous les lycéens francilien·nes inscrit·es ont eu l’occasion de découvrir la BnF, au cours d’une visite guidée accompagnée de leur enseignant.e.s et de médiateurs scientifiques.

Le cycle de conférence continue le Mercredi 20 Mars 2024 avec Xavier Caruso, directeur de recherche à l’Université de Bordeaux pour un exposé sur “Les idéaux d’Emmy Noether”.

Pour pouvoir s’inscrire et assister aux conférences, il suffit de suivre le lien vers le site de la SMF. Pour les enseignants et enseignantes les inscriptions de votre classe se déroulent sur notre site ou juste ICI.

Martin Andler ouvre le bal : reprise du cycle “Un Texte, Un Mathématicien” le 17 janvier 2024

Auditoire lors de la conférence de Martin Andler, BnF, 17/01/2024

Le mercredi 17 janvier, la première conférence du cycle “‘Un texte, un mathématicien“’ a permis à 210 spectateurs d’assister à la Bibliothèque Nationale de France (BnF) à l’exposé “La symétrie dans tous ses états : les travaux révolutionnaires de Sophus Lie” de Martin Andler, professeur à l’Université Versailles Saint-Quentin. Parmi ces spectateurs, 95 élèves de 4 lycées franciliens ont fait le déplacement avec leurs enseignant·es.

Pour cette première conférence de l’année, une deux groupes de lycéen.ne.s francilien·nes ont eu l’occasion de découvrir la BnF, au cours d’une visite guidée accompagnée de leur enseignant.e.s et de médiateurs scientifiques.

Martin Andler, “La symétrie dans tous ses états : les travaux révolutionnaires de Sophus Lie”, 1T1M BnF, 17/01/2024

Pour voir ou revoir cette conférence rendez-vous juste ICI.

Le cycle de conférence ne fait que commencer, puisqu’on retrouve le Mercredi 07 Février 2024 un nouvelle intervenante avec Élise Goujard, maîtresse de conférence à l’Université de Bordeaux pour un exposé sur “Maryam Mirzakhani et la géométrie des surfaces”.

Pour pouvoir s’inscrire et assister aux conférences, il suffit de suivre le lien vers le site de la SMF. Pour les enseignants et enseignantes les inscriptions de votre classe se déroulent sur notre site ou juste ICI.

Un Texte, un Mathématicien – “Hammersley, feux de forêt, porosité et réseaux” par Marie Théret

17 janvier @ 13h00 14h30

Marie Théret – Professeure à l’Université Paris Nanterre

En 1954, le mathématicien John Hammersley a commencé à explorer des méthodes pour calculer des choses approximativement. Avec l’aide d’un ingénieur, Simon Broadbent, ils ont créé un modèle de percolation pour comprendre comment les fluides se déplacent à travers des matériaux. Imaginez des tuyaux microscopiques aléatoirement ouverts ou bouchés dans un matériau. Ce modèle sert à comprendre la propagation de choses comme l’eau, le feu, les maladies, ou l’information. Cela a inspiré d’autres chercheurs depuis des décennies, mais il y a encore beaucoup à apprendre.

Qu’est ce que le cycle “Un texte, un mathématicien” ?

Les conférences du cycle « Un texte, un mathématicien » sont de formidables vecteurs pour illustrer les thèmes de recherche mathématique actuels tout en les replaçant dans leur contexte historique. En île-de-France, elles se tiennent dans un des hauts lieux du partage et de la préservation du savoir : la Bibliothèque nationale de France. Pour les autres régions de la France, nous travaillons avec des partenaires directement sur place donc les lieux peuvent changer régulièrement.

Ces conférences sont gratuites et destinées aux classes de première et terminale ainsi qu’au grand public. . La participation des élèves se fait sur inscription.

Ce cycle est co-organisé par la Société Mathématique de France et par la Bibliothèque nationale de France.

ESAIP

18 rue du 8 mai 1945
St-Barthélemy d'Anjou, 49180 France
+ Google Map
Voir Lieu site web

Un Texte, un Mathématicien – “Peut-on entendre la forme d’un tambour ?” par Virginie Bonnaillie-Noël

3 avril @ 18h30 20h00

Virginie Bonnaillie-Noël – Directrice de recherche au CNRS

Résumé : Peut-on entendre la forme d’un tambour ?
Tel est le titre de l’article du mathématicien américano-polonais, Mark Kac, publié en 1966. Dans cet article, Mark Kac se posait la question suivante : si vous entendiez quelqu’un jouer du tambour, et à supposer que vous connaissiez les fréquences correspondant aux sons perçus, seriez-vous capable de déterminer la forme exacte de l’instrument qui a servi à les produire ? Ou, au contraire, existe-t-il plus d’un tambour capable de donner les sons en question ?

En cinquante ans, cette question est devenue extrêmement classique et source de nombreux travaux.

Qu’est ce que le cycle “Un texte, un mathématicien” ?

Les conférences du cycle « Un texte, un mathématicien » sont de formidables vecteurs pour illustrer les thèmes de recherche mathématique actuels tout en les replaçant dans leur contexte historique. En île-de-France, elles se tiennent dans un des hauts lieux du partage et de la préservation du savoir : la Bibliothèque nationale de France. Pour les autres régions de la France, nous travaillons avec des partenaires directement sur place donc les lieux peuvent changer régulièrement.

Ces conférences sont gratuites et destinées aux classes de première et terminale ainsi qu’au grand public. . La participation des élèves se fait sur inscription.

Ce cycle est co-organisé par la Société Mathématique de France et par la Bibliothèque nationale de France.

ESAIP

18 rue du 8 mai 1945
St-Barthélemy d'Anjou, 49180 France
+ Google Map
Voir Lieu site web