Bandeau
Association Animath
Association pour l’animation mathématique

Animath est une association loi 1901, dont le but est de promouvoir l’activité mathématique chez des jeunes, sous toutes ses formes : ateliers, compétitions, clubs... dans les collèges, lycées et universités, tout en développant le plaisir de faire des mathématiques.

Des nouvelles du stage de Montpellier 2013

Ici vous trouverez, mis à jour aussi souvent que possible, des nouvelles du stage à Montpellier.

Article mis en ligne le 22 juillet 2016
dernière modification le 10 octobre 2015
Imprimer logo imprimer

Lundi 19 Août

Tous les stagiaires sont bien arrivés : 13 en voiture, 46 en train (tous ont été accueillis à la gare, par 6 animateurs), on en attend encore 3 pour demain et après-demain. Après le déjeuner et une courte présentation du stage par François Lo Jacomo, ainsi que la remise de Tshirts, stylos Animath et DVD Dimensions / Chaos, ils se sont attaqués aux exercices de la muraille (il y en a 127 ... mieux vaut commencer tôt s’ils veulent tout résoudre, d’autant plus qu’il y a une glace à gagner pour deux exercices résolus). Un par un, ils ont passé un entretien avec un animatheur pour déterminer leur niveau et les répartir en groupes. Après le diner, les élèves se sont regroupés dans la salle de réunion pour participer à des activités ludiques et apprendre à se connaître. Ce soir ils vont se coucher tôt, car dès demain matin les cours commencent.


Les élèves viendront-ils à bout de la muraille ?

Mardi 20 Août

Aujourd’hui : début des cours. Au programme, logique et stratégies de base pour les débutants, géométrie pour les intermédiaires, arithmétique pour les plus avancés. Pendant les pauses, certains résolvent des exercices, d’autres préfèrent jouer aux cartes. Le soir, ils ont assisté à un exposé sur l’application de l’arithmétique à la cryptographie asymétrique.

Mercredi 21 Août

Deuxième journée de cours. Ce matin, séances de travaux dirigés, applications du cour de la veille. Certains élèves sont tellement passionnés par la résolution des exercices de la muraille, qu’ils en oublient de venir en cours ou d’aller manger... En classe, on discute théorème de Menelaüs et lemme chinois, mais on étudie également la reproduction des caméléons ou les problèmes capillaires des parisiens. Désormais tous les élèves se connaissent (les longues parties de mao, de loup garou ou de balle au prisonnier aidant). Quant aux animatheurs, ils s’organisent des "trombiquizz" pour retenir rapidement tous les prénoms. Cela commence à payer.

Ce soir, la soirée est consacrée à la présentation du Tournoi Français des Jeunes Mathématiciennes et Mathématiciens, et son extension internationale, l’International Tournament of Young Mathematiciens. Après une courte présentation des modalités du tournoi, les membres de l’équipe française de l’an dernier (qui ont brillamment remporté la première place du tournoi international, voir ici) ont présenté aux autres stagiaires le problème de géométrie qu’ils avaient présenté en finale du tournoi.

La salle des profs

Groupe A

Groupe B

Groupe C

Groupe D

Les légendaires parties de cartes

Jeudi 22 août 2013

Aujourd’hui, les débutants lycéens comme collégiens ont découvert l’algèbre, les intermédiaires ont pu approfondir leur connaissance des polynômes et les avancés ont eu droit à cinq heures de cours de géométrie projective : ce sont les élèves qui ont insisté pour avoir deux heures supplémentaires, et encore, qui sait combien de temps le cours aurait pu durer s’ils n’avaient été contraints d’aller manger ! À ce propos, aucun retardataire en cours ou à la cantine n’a été recensé aujourd’hui : les attaques contre la muraille faiblissent, les élèves devant réviser leurs cours et digérer les nouvelles connaissances (premier test prévu demain !) ainsi que leurs glaces dûment méritées.

Le repas des animatheurs

Et celui des élèves

Les parties de loup-garou

Vendredi 23 août 2013

Test et excursion : la journée a été forte en émotions et en actions !
Les débutants et les intermédiaires ont aujourd’hui planché pendant 3h sur les tests concoctés minutieusement par leurs animatheurs préférés. Les avancés, quant à eux, ont eu le bonheur de pouvoir suer sang et eau pendant une heure de plus ! Bien que certains aient réussi à venir à bout de leurs exercices avant la fin du temps imparti…

L’après-midi a été consacrée à la visite de l’hôtel de ville de Montpellier et au quartier Jean Coeur, fleurons d’un urbanisme écoresponsable. La visite guidée a duré 2h heures par groupes de vingt élèves et nous avons pu découvrir les beaux panoramas sur le Lez (une rivière) depuis la terrasse de l’hôtel de ville, la salle du conseil municipal et son ambiance bleutée, ainsi que les plafonds décorés d’archives municipales, de photos extraites de films muets ou encore de feux d’artifice. Après quoi tout le monde s’est rassemblé à la terrasse d’un glacier. Grâce à notre foule de gourmands, nous avons eu chacun droit à une boule gratuite : ce n’est pas ce soir que la muraille tombera !

La nouvelle mairie de Montpellier, construite par Jean Nouvel

La visite des environs



Rafraichissement dans une fontaine sèche

Fin de la visite : arrêt chez le glacier (qui a fait son chiffre d’affaire du mois)



Samedi 24 août 2013

Ce matin : photo de groupe ! Voir en haut de cette page ou ici. Tout le monde essaye de faire bonne figure pour la couv’ du poly. Au pire on utilisera Photoshop pour effacer les cernes de certains. Puis comme tous les jours les élèves ont rejoint leurs salles pour leurs séances de cours et TD. Le programme a permuté : en ce moment, géométrie pour les débutants, arithmétique pour les intermédiaires, combinatoire pour les avancés. Les petits effectifs (entre 10 et 20 élèves par groupe) et le nombre important d’encadrants (souvent deux par classe pour les TDs) permettent un enseignement très personnalisé et des progrès rapides. Tous les stagiaires connaissent désormais le principe des tiroirs, le théorème d’Al Kashi, la factorisation de Sophie Germain et les bases de l’arithmétique modulaire.

Le soir les élèves ont assisté à une présentation des compétitions olympiques, auxquelles certains participeront. La France participe à quatre compétitions olympiques internationales :

  1. Les Olympiades Internationales de Mathématiques (IMO)
  2. Les Olympiades Balkaniques de Mathématiques (BMO)
  3. Les Olympiades Balkaniques de Mathématiques Junior (JBMO)
  4. Les Olympades Européennes de Mathématiques pour Filles (EGMO)

Certains élèves et encadrants ont donc fait partager leur expérience d’anciens participants ainsi que des chefs de délégations (ou adjoints). Une présentation vidéo des JBMO à Antalia (Turquie) les a particulièrement enthousiasmé. Les prochains pays organisateurs des IMO étant l’Afrique du Sud, la Thailand, Hong Kong et le Brésil, il y a de beaux voyages en perspective. Les élèves ont également été informés de l’existence de clubs de mathématiques qui se réunissent toutes les semaines pour s’entrainer aux diverses compétitions internationales à Lyon, Orsay (pour l’ile de France, bientôt relocalisé à Paris) et Strasbourg. Pour les premières et terminales, il existe également une école d’été internationale qui a lieu tous les ans en France ou en Allemagne, MOMISSS. Bref, il existe de nombreuses façons de continuer les maths après le stage, sans compter tous les cours et polys disponibles sur notre site.

Dimanche 25 août 2013

Au stage de Montpellier, on bosse même le dimanche. Aujourd’hui, séances de cours habituelle. Une semaine après le début du stage, les élèves continuent à ignorer la consigne principale de leurs profs de géométrie, qui stipule que tout problème commence par tracer une GRANDE figure propre à la règle et au compas. Cette nouvelle génération se sent-elle concernée par les défis environnementaux au point de vouloir économiser le moindre morceau de papier, ou a-t-elle tout simplement la flemme comme les générations précédentes ? Toujours est-il qu’en matière de recyclage, le groupe A est à la pointe puis qu’ils intègrent leurs bouteilles vides à une oeuvre d’art éco-responsable.


La contribution du groupe A à l’art contemporain

Du côté des encadrants, la longue et laborieuse épreuve que constitue l’écriture du polycopié (document d’environ 300 pages remis aux élèves à la fin qui contient tous les cours et exercices) avance assez sereinement.


Ambiance studieuse en salle des profs

Enfin, ce dimanche soir, les élèves ont assisté à un exposé sur la théorie des jeux combinatoire.


Groupe A


Groupe B


Groupe C


Groupe D

Lundi 26 août 2013

Aujourd’hui, le rythme mathématique s’accélère. Alors que les
débutants lycéens et collégiens ont eu l’immense joie de parfaire leur
connaissance du doux monde de l’arithmétique entrevu hier (au point
d’y passer 5 heures cet après-midi, pour quelques irréductibles du
groupe B), les intermédiaires se sont lancés à l’assaut des équations
fonctionnelles, tandis que leurs camarades avancés ont décidé d’œuvrer
pour le bien commun en s’attaquant au douloureux sujet des inégalités.

Du reste, la soirée a continué doucement en vue du test de demain :
alors que les élèves révisaient en potassant leurs cours ou en jouant
au loup-garou et à la game-boy, les animatheurs ont rivalisé
d’imagination pour servir à leurs jeunes ouailles des problèmes qui
leur plairont, espérons-le. Le tout sans oublier de remplir le
polycopié du stage, avec les résumés de leurs cours aussi bien qu’avec
les multiples solutions que les élèves ont proposées pour résoudre les
problèmes de la muraille (43 sur les 127 exercices).

Mardi 27 août 2013

L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt ! C’est en tentant de se
convaincre de cet aphorisme que se sont revéillés, en cette belle
matinée de mardi, les élèves du groupe avancé : dès 8 h 30 les
attendaient quatre heures de délices mathématiques ! Inspirés par un
tel exemple, les élèves des autres groupes les ont imités dès 9 h,
mais l’appétit et les suppliques de leurs encadrant les ont poussé à
cesser d’écrire dès midi, soit 30 minutes avant leurs chanceux
camarades. Et force fut de constater que, si les exercices
d’arithmétique sont toujours parmi les plus beaux, ils peuvent
également être des plus infaisables ; les élèves intermédiaires en
sont dorénavant convaincus !

Dans l’après-midi a eu lieu une visite de la vieille ville, centrée
autour de la faculté de médecine (un immense et magnifique bâtiment),
d’hôtels particuliers et des bains juifs. Globalement, on aura pu
retenir de cette visite par petits groupes que certaines bâtisses
montpelliéraines sont aussi élégantes que les spécimens difformes
exposés dans la galerie d’anatomie étaient laids. Et, bien sûr, qu’il
faisait bon décompresser, se balader un peu en ville et discuter après
les moments d’intense concentration de ce matin.


Le groupe, assis sur les marches en face de la faculté de Médecine


À l’intérieur de la galerie des horreurs... pardon, d’anatomie


Dans la cour d’un hôtel particulier

Enfin, ce soir, après avoir dûment corrigé les exercices de la
matinée, encadrants et élèves sont partis profiter d’une soirée bien
méritée, la plupart décidant soit de participer à une LAN-party
improvisée, soit de regarder un film d’anthologie (Les Lascars, du
premier choix !) dans la salle de conférences, et ce malgré la sono
défaillante des lieux. À demain ! ...

Mercredi 28 août 2013

Ce matin, un cours a été légèrement perturbé par un coup de téléphone de France 3 qui souhaitait nous rendre visite dans l’après-midi. Ils sont passé vers 14 h 15, pendant une heure et demie, je (François) leur ai présenté le stage et la préparation olympique en général, ils ont visité deux cours, interviewé trois élèves et trois enseignants, et nous ont informé que le reportage passerait ce soir à 19 h, sur le journal régional Languedoc-Roussillon. Il se peut qu’il soit repris par le journal national, mais nous n’en savons encore rien. En tout cas, il sera possible de le voir en podcast sur le site de France 3 pendant une semaine. Nous essaierons de le faire voir aux stagiaires. Signalons à ce propos qu’un journal local, la Gazette de Montpellier, passera un petit article sur le stage dans son édition de demain jeudi 29 août. Nos efforts pour communiquer aux médias l’existence du stage ont porté leurs fruits !

interview d’Igor Kortchemski par France 3

Jeudi 29 août 2013

C’est le départ ! Déjà six élèves ont été conduits à la gare, les autres groupes partent du lycée, tous accompagnés d’un animateur, à 11h 00 (8 élèves), 12h 10 (6 élèves), 13h 30 (24 élèves), 14h 00 (7 élèves), 15h 15 (2 élèves) et neuf élèves partent en voiture, entre 11h 00 et 13h 30.

Le reportage sur France 3 pais Catala (Languedoc Roussillon) est bien passé. Il dure 2 minutes, à partir de 10’30" environ, et n’utilise donc que très peu du matériel qu’ils ont filmé, mais rend bien l’essentiel du stage. Beaucoup d’élèves l’ont vu en salle de projection : vous pouvez encore le visionner pendant une semaine sur le site de France 3, mais il est difficile à trouver. Il a déjà été copié sur youtube, ici.

Enfin, l’hebdomadaire "la Gazette de Montpellier" (du 29 août au 4 septembre) a publié en p. 14, parmi les "Rapidos", le petit texte que voici :

UN STAGE POUR LES CRACKS DES MATHS

Depuis le 19 août, l’ambiance est studieuse et le neurones en ébullition à l’internat d’excellence de Montpellier. Soixante-deux passionnés de mathématiques de 13 à 17 ans, triés sur le volet, sont réunis pour parler algèbre, géométrie et combinatoire pendant dix jours, sous l’œil attentif de jeunes chercheurs bénévoles. "Ce stage permet de repérer les bons élèves qui seront sélectionnés pour l’Olympiade internationale de mathématiques, l’année prochaine, en Afrique du Sud", indique François Lojacomo, de l’association Animaths, qui organise le stage. Six heureux élus auront la lourde tâche de redorer le blason de la France qui a péniblement terminé 21e l’année dernière, dans un palmarès dominé par la Chine, la Corée du Sud et les États-Unis.

Voici la coupure de presse correspondante.

Ajoutons pour finir que trois élèves ont dû quitter le stage quelques heures avant la fin pour participer à la finale internationale du Championnat de la Fédération Française des Jeux Mathématiques : Félix Breton, Lucie Wang et Olivier Garçonnet. A cette finale, ils ont été respectivement premier, seconde et troisième français de leur catégorie C2, et Félix était même premier toutes nations confondues. Seuls sept autres candidats (pour la plupart adultes) d’autres catégories avaient un score meilleur que lui, mais avec plus d’exercices permettant d’obtenir plus de points. Toutes nos félicitations ! Voir ici les résultats complets de cette finale.

Téléchargements Fichiers à télécharger :
  • entrefilet_stage_olympique_animath_montpellier_2013.pdf
  • 1.7 Mo / PDF
  • Stage olympique de Montpellier
  • / Youtube
  • Stage olympique de Montpellier
  • 128 octets / Youtube


pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2008-2018 © Association Animath - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.85.7
Hébergeur : ENS Ulm