Bandeau
Association Animath
Association pour l’animation mathématique

Animath est une association loi 1901, dont le but est de promouvoir l’activité mathématique chez des jeunes, sous toutes ses formes : ateliers, compétitions, clubs... dans les collèges, lycées et universités, tout en développant le plaisir de faire des mathématiques.

ITYM : l’équipe gagnante : France 2, de Toulouse,
Article mis en ligne le 12 juillet 2016
dernière modification le 22 mai 2017
Imprimer logo imprimer

De Toulouse à Saint Saint-Saint-Pétersbourg : la route des champions

Une équipe en or
Ce dimanche 10 juillet, la France s’est bel et bien imposée dans une compétition internationale... de mathématiques, à l’ITYM (organisé cette année à Saint-Pétersbourg) puisque l’équipe France 2, composée de toulousains, l’a emporté devant Allemands, Russes, Biélorusses et autres Brésiliens.

Mais si cette histoire se finit dans l’euphorie russe, elle avait commencé au lycée Bellevue dans l’hiver toulousain : en effet, l’équipe « Roquo » se forme autour de l’établissement où les deux encadrants (Arnaud Carsalade et Jean-François Soum) sont professeur. Ensuite les participants, eux aussi viennent de Bellevue (Lucie Dejean, Pablo Destic, Aurélien Saue, Malou Tazzioli et François Sellier) et du lycée Matisse de Cugnaux (Nathanaël Boutillon). Cette équipe, c’est d’abord une belle bande de copains qui rayonne de bonne humeur, mais c’est aussi un groupe de travailleurs, organisés, méthodiques, malins. C’est avec ce groupe qu’ils arrivent au tournoi Toulousain du TFJM² organisé sur place par le Cercle Sofia Kovalevskaïa (animé notamment par Christophe Barré et Ambroise Marigot) dans les murs du lycée Pierre de Fermat. C’est d’ores et déjà pour l’équipe l’occasion de briller puisqu’ils parviennent à se qualifier pour la finale sur le campus de l’Ecole polytechnique à Palaiseau.

Un TFJM² plus que réussi
Là encore, ils frappent fort : podium au premier tour pour finir deuxième d’un tournoi très disputé : ils sont déterminés, courageux, et surtout, ils la jouent en équipe ! Ils gagnent donc leur qualification pour l’ITYM. Quand on leur demandait alors ce qui leur plaisait dans le TFJM², la réponse était unanime chez les participants : LA RECHERCHE ! Malou nous confiait : « On peut chercher quand on veut, autant qu’on veut, et moi, j’adore ». Visiblement, ils ont beaucoup voulu, et ils ont beaucoup trouvé. Les encadrants eux disaient préférer « les échanges, tant au sein de l’équipe qu’avec les autres équipes pendant les passages à l’oral ». Ils ont donc été servis, car cette équipe qui respire la bonne humeur à 8/8 a tout de même fait 6 mois de recherche mathématique cette année, et s’est engagée dans 6 débats, tous plus enrichissants les uns que les autres selon eux.

La consécration
On poursuit leur chemin avec une petite embûche, conséquence d’une belle réussite : François est sélectionné pour faire partie de l’équipe de France à l’Olympiade Internationale de Mathématiques ; mais heureusement, Victor Andreï (lycée Fermat), un membre de l’équipe des « Fermatheux » du TFJM² vient leur prêter main forte. Préparation intense en juin et début juillet, à peine interrompue par le baccalauréat.

Et le 4 juillet, les voilà donc dans l’avion pour la Russie, avec deux autres équipes françaises,
, plein de cartes en main et une ferme intention de jouer la partie à fond.

Bien évidemment, tout ceci ne serait pas possible sans le soutien de Cap’Maths, qui a financé la plus grande partie du voyage à Saint Petersbourg, du lycée Bellevue et de son ASE, du Centre International de Mathématiques et d’Informatique de Toulouse, et de son directeur, Christophe Besse et de la très forte dynamique impulsée par le Cercle Sofia Kovalevskïa pour les lycéens de la région... et aussi d’Animath.

Une fois à l’ITYM,

la première épreuve est un questionnaire écrit qui donne un résultat moyen pour l’équipe ; mais la montée en puissance vient au premier tour, avec une belle performance qui leur permet de prendre la tête du tournoi.

Le deuxième tour est un peu moins bon, mais ils restent dans les quatre premiers, ce qui leur offre une place pour la grande finale : seront en présence les équipes Russie 2, Allemagne 3, France 3 et France 2.

C’est là que l’histoire s’achève, avec une très belle prestation qui leur met le titre entre les mains.

Heureux comme jamais, le sourire ne les a toujours pas quittés.



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2008-2018 © Association Animath - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.85.7
Hébergeur : ENS Ulm