Bandeau
Association Animath
Association pour l’animation mathématique

Animath est une association loi 1901, dont le but est de promouvoir l’activité mathématique chez des jeunes, sous toutes ses formes : ateliers, compétitions, clubs... dans les collèges, lycées et universités, tout en développant le plaisir de faire des mathématiques.

OIM 2014 : Deuxième jour d’épreuves (jour 7)
Article mis en ligne le 22 juillet 2016
dernière modification le 8 octobre 2015
Imprimer logo imprimer

Comme hier, chacun s’est levé aux aurores (certes tardives en ce début d’hiver) pour arriver déjà bien réveillé à la salle de sport, afin de commencer la deuxième journée d’épreuves.

Aujourd’hui, on a eu droit à de la géométrie, de la combinatoire et de la combinatoire. Plus exactement, le problème 5 (c’est-à-dire le deuxième problème de ce jour) avait été vendu comme de l’arithmétique, mais les élèves cherchent encore pourquoi.

À l’arrivée, Moïse, Colin, Adrien et Élie ont réussi l’exercice 4 et obtenu quelques résultats sur l’exercice 5 ; Julien a réussi l’exercice 4 ; enfin, Lucie a encore joué de malchance et n’a obtenu que quelques résultats partiels sur l’exercice 4.

C’est également à la sortie des épreuves que nous avons rencontré Pierre, notre cher team leader, qui avait déjà obtenu et commencé à lire les solutions du premier jour. Nous avons alors immédiatement décidé que nulle information ne filtrerait sur notre opinion des copies et nos projections de scores et de médailles ; ceci dans le but de pousser les élèves à profiter des visites touristiques qui leur seront désormais proposées plutôt que de se morfondre à espérer que la barre de la médaille de bronze soit à x points plutôt qu’à x+1 points.

Pierre et moi nous sommes donc enfermés dans nos chambres respectives pour lire les solutions proposées par nos élèves : j’ai eu la charge des problèmes 2, 3, 5 et 6, sur lesquels nos élèves avaient a priori le moins de résultats (et où le but est donc essentiellement de voir quels points ils auraient pu obtenir), tandis que Pierre s’est occupé des problèmes 1 et 4, où il est davantage question de vérifier l’absence d’erreur grave, afin que nul ne perde de points.

Après cette lecture captivante qui a occupé gaiement la majorité de ma soirée, je suis finalement revenu voir quelques élèves pour assister à la fin de la demi-finale de coupe du Monde de football entre l’Argentine et les Pays-Bas : les élèves de l’équipe argentine auront manifestement le sourire aux lèvres en se réveillant demain.



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2008-2018 © Association Animath - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.85.7
Hébergeur : ENS Ulm