Bandeau
Association Animath
Association pour l’animation mathématique

Animath est une association loi 1901, dont le but est de promouvoir l’activité mathématique chez des jeunes, sous toutes ses formes : ateliers, compétitions, clubs... dans les collèges, lycées et universités, tout en développant le plaisir de faire des mathématiques.

Vincent Mouly
Article mis en ligne le 15 juillet 2011
dernière modification le 11 octobre 2015
Imprimer logo imprimer

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Vincent, élève en Terminale S au lycée Camille Claudel à Palaiseau, et je participe à l’OIM en 2011.

Depuis quand t’intéresses-tu aux maths ?

Difficile à dire. En fait, aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé les maths. J’ai commencé à faire des concours extra-scolaires en CE2, via la FFJM (Fédération française des jeux mathématiques et logiques), que j’ai connue grâce à mes frère et soeur, qui avaient déjà participé. En Seconde, j’ai commencé à aller au club de maths d’Orsay, animé par David Zmiaikou. C’est lui qui m’a inscrit au test de sélection des OFM en 2008, où j’ai réussi à me qualifier pour la préparation olympique. Par la suite, j’ai fait le stage Animath de Grésillon en 2009 et 2010, j’ai participé à l’OFM trois années de suite, je suis allé au club de Lyon cette année et au final je me retrouve dans l’équipe pour Amsterdam.

En dehors des Olympiades, j’ai participé à la FFJM tous les ans du CE2 à la 1e, à Euromath (un concours de maths européen par équipe) 2 ou 3 fois, au Kangourou 3 ou 4 fois, plus quelques concours sur internet, que je fais pour le plaisir. Enfin, j’ai participé à l’ITYM (International Tournament of Young Mathematiciens) en 2010 avec l’équipe d’Orsay, et j’aurais de nouveau participé cette année si le stage final des OFM n’était pas tombé en même temps.

Et au lycée ?

Je n’ai jamais vraiment été scolaire. En fait, j’ai toujours été incapable de faire sérieusement quelque chose qui ne m’intéresse pas, comme mes devoirs d’allemand, par exemple. Depuis le Primaire, ça m’a posé des problèmes. C’est pourquoi je n’ai pas pu sauter de classe avant la cinquième, bien que je m’y sois ennuyé dans tous les cours. Auourd’hui, je me retrouve avec une mention Assez bien au Bac, et un dossier qui ne m’aurait certainement pas permis de trouver une bonne prépa s’il n’y avait pas les Olympiades.

Des projets d’avenir ?

Je pense que je voudrais être chercheur, probablement en maths. Mais bon ! Je vais commencer par essayer d’intégrer une grande école, et je me poserai des questions plus tard.



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2008-2017 © Association Animath - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.85.7
Hébergeur : ENS Ulm